Comment Créer seule un site WordPress en 3 mois

Comment créer seule un site WordPress en 3 mois

Phase 1: Se renseigner pour mieux démarrer

Dans cet article, je laisse la parole à Maude. Elle m’a contactée pour écrire un article pour les web entrepreneures car elle même a sauté le pas il n’y a pas si longtemps.

Elle a créé son site de A à Z, toute seule et elle partage avec vous ses conseils. Dans la première partie de cet article vous allez découvrir ce qu’elle a mis en place avant de créer son site internet. Vous verrez, c’est une mine d’or pour toutes celles qui aimeraient créer leur site (ou qui sont en train de le faire en ce moment même et qui ont besoin d’un peu de motivation).

A toi, Maude!​

Créer seule un site WordPress en 3 mois, oui c’est possible ! Je peux l’affirmer haut et fort car I DID IT !

Je suis Maude, 30 ans, passionnée des fêtes et du bonheur qu’elles procurent, et fraichement arrivée dans la blogosphère féminine française. J’aimerais partager avec vous le chemin que j’ai parcouru sur le web depuis septembre 2015, et vous donner mes conseils et les astuces qui m’ont permis de créer par mes propres moyens mon site en l’espace de quelques semaines.

comment créer un site WordPress

Certes, je suis passionnée d’informatique et amoureuse du Net depuis toujours. Mais outre quelques notions de programmation et un site créé il y a une quinzaine d’années, je n’avais jamais touché à WordPress ni même vu à quoi cela ressemblait.

Certes, j’avais du temps devant moi car je me suis offerte une année sabbatique afin de me recentrer sur mes réelles envies professionnelles et me lancer dans une activité de créatrice de fêtes pour particuliers. Mais encore fallait-il se motiver quotidiennement et se mettre au travail plutôt que de procrastiner. Sans parler du fait qu’étant perfectionniste, je pouvais parfois passer des heures sur le choix de la police d’un titre. Je pense qu’il est possible d’être tout aussi efficace en disposant de moins de temps par semaine.

A travers cet article de conseils, j’aimerais vous faire prendre conscience que créer votre site WordPress en démarrant de zéro C’EST POSSIBLE, et vous pousser ainsi à passer à l’action si telle est votre envie.

Pour y arriver, vous aurez tout d’abord besoin de choses que vous possédez certainement déjà si vous lisez ces lignes :

  • d’un ordinateur-
  • d’une connexion Internet
  • de temps (1h à 2h par jour)
  • d’envie et de motivation
  • moins de 100 euros

Allez c’est parti !

Le Net, mon meilleur ami

Ce n’est pas tout à fait vrai quand je vous dis que j’ai crée mon site internet toute seule. Oui je n’ai eu recours à aucun professionnel (ni programmeur web, ni designer, ni graphiste, etc). Oui c’est moi qui ai créé chacune de ses pages, écrit chacun de ses articles, choisi son design, customisé les photos… J’ai construit moi-même tant la forme de mon site que son contenu. Mais mon meilleur ami, comme à chaque apprentissage d’un nouveau domaine, était présent pour m’accompagner tout le long de l’exercice : le Net !

En effet, j’ai d’abord passé de nombreuses heures à consulter d’autres sites et blogs (toujours par intérêt et plaisir) sur des sujets qui m’intéressent tels que l’optimisme avec The School of Life ou les coups de pouces entres femmes qui déchirent tout avec Mes bonnes copines .

Puis, ayant eu envie de quitter mon job et de lancer mon activité sur le web, je me suis intéressée à des sites traitant de ce sujet comme celui de Lyvia avec Je me casse.fr ou celui de Hanne avec HaVe-it .

J’ai ensuite décidé de créer moi-même un blog sur WordPress.org et me suis par conséquent penchée sur des sites donnant des conseils plus techniques tels que WP Marmite , Un Blog Une fille ou encore Calliframe.

J’ai intégré différentes communautés en m’inscrivant aux newsletters de ces sites afin de ne louper aucun article intéressant et en rejoignant des groupes généralement présents sur Facebook (c’est le cas pour Mes Bonnes Copines, Je me casse) afin d’échanger avec d’autres entrepreneurs web ou blogueurs et recueillir de bonnes ondes et de précieux conseils.

En parallèle, j’ai lu des livres sur le développement personnel dont j’avais trouvé les références et recommandations toujours chez mon ami le Net. Ceux qui m’ont le plus marqué sont :

  • « La semaine de 4h » de Tim Ferris
  • « Comment se réaliser dans son travail » de Roman Krznaric
  • « Wake up ! : 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi » de Christine Lewicki

J’ai consulté des dizaines de vidéos de conseils dont celles de Hanne que je recevais régulièrement dans ma boite mails, j’ai suivi des webinaires sur tous types de sujets, lu des centaines d’articles de blog différents…

J’ai également participé à des formations de qualité dont les notes me servent toujours quotidiennement dans le développement de ma nouvelle activité :

  • Women Business Camp, organisé par Florence HAXEL et Mes Bonnes Copines  et assuré par Nadia Akkari pour des conseils en (web) marketing
  • Un programme « Des idées à tout casser » assuré par Lyvia de Je me casse pour retrouver et développer ma créativité et confirmer que mon projet de créatrice de fêtes était réellement celui qui me ferait vibrer
  • Une formation « Des idées à l’action » avec des conseils concrets pour transformer mon idée en un business authentique toujours avec Lyv.

Tous ces mois de lecture et d’écoute ont été très enrichissants, tant pour savoir ce vers quoi je voulais aller, trouver la motivation de me mettre à la création de mon propre site, que de récolter un bon nombre de conseils sur la technique.

Ainsi comme je l’ai fait et à votre façon, observez, inspirez-vous et apprenez des autres ! Quelles que soient la nature et la durée de votre période d’incubation à vous, voici trois astuces à utiliser dès le début de vos recherches :

  • Vous doter de ce que Christine Lewicki appelle un carnet à pépites pour y noter toutes les réflexions de vos lectures qui vous parlent et réaliser les différents exercices qui pourront se présenter à vous. J’y ajoute également les citations qui trouvent un écho particulier en moi. Je relis ce carnet de temps en temps pour me remémorer les bons conseils que j’ai pu amasser sur tel ou tel sujet, ou pour me rebooster lorsque j’ai un coup de mou…
  • Vous doter d’un carnet à idées à avoir toujours sur soi (car les idées surviennent souvent lorsque l’on s’y attend le moins) et dégainez-le dès que la moindre illumination pointe le bout de son nez, qu’elle que soit le domaine qu’elle touche. Vous serez certaine de ne pas en perdre une miette et de pouvoir vous en resservir plus tard.
  • Faire une liste plus technique des fonctionnalités et actions à mettre en place sur votre futur site WordPress, même si cela vous parait prématuré. N’oubliez pas d’indiquer la source de cette information pour y revenir plus tard lorsque vous vous mettrez réellement en action. J’utilise régulièrement cette liste sur laquelle j’ai eu plaisir à barrer un certain nombre de tâches déjà accomplies et pour me souvenir quelles sont mes prochaines étapes de développement de mon site.

Enfin, une fois que vous aurez débuté la création de votre site WordPress, le Net doit rester votre première source d’informations. Dès que vous buttez sur un sujet, n’hésitez pas à vous servir de Google, à naviguer sur des forums de discussions, et même à poster une demande concernant votre problème du moment, à continuer de vous inspirer de ce que les autres bloggeurs ont mis sur leurs sites à eux.

Trop de conseils, tuent les conseils

Cette période de préparation et de mise en condition (qui a duré pas moins de 2 ans chez moi) m’a été indispensable avant le développement de mon site pour déterminer mes réelles envies (le futur sujet de mon blog par exemple, quel type de site créer) et mes limites en terme de compétences : ce que je me sentais de faire moi-même ou ce qu’il me faudrait éventuellement déléguer (N.B : rien pour le moment me concernant)).

Toutefois, il faut à un moment savoir dire STOP ! Oui je sais combien c’est rassurant de chercher des conseils, confortable de continuer à lire l’avis de professionnels bien au chaud dans son canapé, agréable de se former avant de faire pareil se disant qu’on doit encore en apprendre un peu plus… Mais c’est aussi une façon de rester passive, de repousser l’échéance qui fait peur. Une façon de rester dans sa zone de rêves, dans sa zone de confort.

Il faut à un moment donné savoir PASSER A L’ACTION. Oui, il faut se donner un coup de pied aux fesses. Oui, il faut se mettre en danger. Oui, il faut se mettre au travail car personne ne montera votre projet rêvé à votre place ! Voici une vidéo de Hanne très éloquente sur le passage à l’action.

J’ai moi-même ressenti cette frustration de plus en plus forte. Je lisais des conseils, découvrais une nouvelle fonctionnalité WordPress qui me plaisait, j’avais une nouvelle idée… je notais tout cela dans mes carnets mais finalement ma liste de choses « à faire » ne faisait que s’allonger sans que cela devienne du concret. Bref, il était urgent de passer à l’action. Urgent de passer à une nouvelle étape.

Une vidéo de Hanne a été un déclic pour moi dans cette phase : l’idée de ne se documenter sur un sujet qu’au moment où l’on en a réellement besoin.

J’ai donc arrêté d’accumuler des informations et conseils et je me suis mise à faire du concret. J’ai commencé à créer mon site WordPress.

A la découverte de WordPress : Un pas après l’autre…

Quand l’on commence à se plonger dans l’univers de WordPress, comme pour toute nouvelle chose, tout parait être une montagne. On se dit qu’il y a tellement de choses à apprendre, à comprendre, à mettre en place. Voici les conseils qui m’ont permis de ne pas me noyer :

« Montez une marche après l’autre avant de vouloir atteindre le haut de l’escalier. » @haveitfr

Cliquez pour Tweeter
  1. Poser une action après l’autre. Hanne en parle très clairement dans cette vidéo. Il s’agit d’envisager la construction de son site étape après étape.
  2. Mon autre mentor Lyv (Hanne rappelle l’importance de se trouver des mentors par ici : http://www.have-it.fr/trouver-un-mentor/), m’a un jour donné le conseil de se fixer un temps limité pour chaque action. Perfectionniste, je peux parfois passer des heures à déplacer de quelques millimètres un bout de texte. Pour éviter de perdre trop de temps dans des actions qui sont secondaires, il s’agit de s’auto-limiter et de passer à une autre tâche si vous n’arrivez pas au résultat escompté dans le délai imparti.
  3. D’autant plus qu’il est fort probable que vous parveniez à résoudre votre problème deux fois plus rapidement le lendemain à tête reposée (testé et approuvé !). N’hésitez pas à remettre à plus tard une tâche que vous n’avez pas réussi dès la première tentative.
  4. Et enfin, arrêtez de vouloir que tout soit parfait du premier coup. Je dois ainsi partager avec vous cette horrible vérité pour une perfectionniste : votre site ne sera jamais fini ; il ne sera pas parfait ; il ne sera jamais prêt comme vous l'aviez imaginé dans votre petite tête.Vous verrez qu’il sera en constante évolution. Surtout s’il contient un blog qui a pour vocation même de générer du nouveau contenu régulièrement. Vous changerez même certainement d’avis sur sa forme, son contenu au fur et à mesure du temps…

Dans la deuxième partie de l'article vous allez découvrir les étapes concrètes que Maude à suivi pour monter son site WordPress.

​A vous maintenant

Dites-moi dans les commentaires. Que faites-vous avant de démarrer un gros projet comme la création d'un site web? Avez-vous des conseils, des sources, ... Partagez-les dans les commentaires!

A Propos de l'auteure

Je suis Maude alias Maudus. Amoureuse de la vie, j'aspire à la fêter le plus souvent possible avec les gens que j'aime ! C'est donc tout naturellement que j'ai eu envie de partager mes expériences, mes conseils et mes idées à travers un blog destiné aux particuliers afin de les aider à créer et organiser des fêtes personnalisées et inoubliables pour eux et leurs invités…Pour en savoir plus : http://www.maudus.fr

Votre commentaire 1 comment

Mireo-Créations Reply

Bonjour Hanne et Maud. Merci pour cet excellent article-booster. J’ai eu à peu près le même cheminement que Maud pour créer mon blog WP avec boutique. J’avais moi aussi un blog “banal” sur canalblog depuis 10 ans, mais WP… effectivement ça me paraissait insurmontable. Pendant 6 mois j’ai passé mes journées entières à éplucher le net sur le sujet (mêmes sources que Maud à part Lyvia que je découvre) Grace aux Bonnes Copines de Florence, j’ai rencontré Elisabeth Kounou . Avec quelques coups de téléphone, toutes les zones d’ombre se sont estompées. Je ne peux pas dire que j’ai tout fait seule, mais du moins j’ai compris bien des choses.
Comme dit Maud, un site n’est jamais fini !!!! et, quelque part, c’est tant mieux ! On a la joie de constater que l’on progresse !!!!
Belle journée Mesdames !
Mireille de fashionespadrilles

Votre commentaire: